dimanche 21 janvier 2018

PRISE DE GUERRE N° 15



Voulant présenter depuis longtemps un avion Austro-Hongrois (au camouflage si particulier) dans ma série Prise de guerre, j'ai choisi pour mon enveloppe n°15 l'AVIATIK BERG D.I 115.05 dont une photo apparaît dans la Windsock Datafile 45.


Ci-dessus, mon enveloppe Prise de Guerre 15 portant le cachet du centenaire de la guerre de 14/18 du 17 septembre 2016.
De conception rustique, l'Aviatik D.I a été produit par de nombreux sous-traitants en pas moins de 16 séries différentes, chaque série recevant un moteur différent en fonction des possibilités de production modestes de l'empire Austro-Hongrois.



L'Aviatik D.I 115.05 que j'ai choisi de représenter apparaît sur une photo prise à Wiener Neustadt en 1920 montrant 5 Aviatik D.I et un C.I en attente de destruction suite aux accords d'armistice.
La série 115 a été produite par Lohner avec un moteur Daimler de 200 cv.
La lettre sur le fuselage peut laisser penser que l'avion appartenait à la FLIK 60J, l'escadrille de pas mal d'as Austro-Hongrois.


Premier chasseur de conception nationale à équiper les KuK Luftfahrtruppen, pas moins de 677 Aviatik D.I seront mis en service entre octobre 1916 et octobre 1918.

samedi 20 janvier 2018

PRISE DE GUERRE N° 14



Suite de ma série Prise de guerre avec mon enveloppe 14 dédiée au PFALZ D.XII 2695/18.


Ci-dessus, mon enveloppe Pfalz D.XII portant le cachet Centenaire de la 1ere guerre mondiale du 11 novembre 2016.
Si le Pfalz D.XII 2695/18 est bien connu pour ses photographies, peu d'infos existent sur lui. D'unité et de pilote inconnu, il est parfois référencé comme remis aux Anglais à Cologne Bickendorf ou remis aux troupes Américaines à Trèves.


Issu de la seconde compétition des chasseurs Allemands de mai-juin 1918 durant laquelle il avait été jugé comparable au Fokker D.VII, le Pfalz D.XII ne sera jamais réellement apprécié des pilotes Allemands qui lui préfereront toujours le Fokker.
Il est vrai que les Pfalz D.XII produits ne seront que rarement équipés du moteur BMW IIIa, moteurs réservés en majorité aux Fokker D.VII...


Ci-dessus, photo du Pfalz D.XII 2695/18 qui m'a servi de base pour mon enveloppe. A noter la croix de dérive partiellement camouflée par les nouveaux propriétaires.
Environ 800 avions seront tout de même produits entre juin et octobre 1918 dont environ 560 seront pris en compte par l'aviation militaire Allemande.

vendredi 12 janvier 2018

PRISE DE GUERRE N°13



Aujourd'hui, enveloppe Prise de guerre n°13 consacrée au Fokker D.VIII 509/18 aux couleurs Hollandaises...


Ci-dessus, enveloppe Prise de guerre n°13 affranchie avec le cachet Centenaire de la guerre 14/18 de St Mihiel du 17/09/2016. 
Cette enveloppe est illustrée par le profil du Fokker D.VIII 509/18 (détail ci-dessous), avion issu du 4eme lot de production de Fokker (65 avions serial 500/18 - 564/18 produits à partir du 24/10/1918).
Comme la majorité des Fokker E.V/D.VIII, il était équipé d'un moteur Oberursel Ur.II de 110 CV.


En mars 1919, Anthony Fokker a expédié en totale violation des accords d'armistice, entre 220 et 280 avions en Hollande, son pays d'origine. La majorité de ces avions étaient des Fokker D.VII et il semblerait que seulement 2 D.VIII étaient du voyage.
Il crée en juillet 1919 la Nederlandsche Vliegtuigenfabriek par l'intermédiaire de laquelle il essayera de vendre ses avions à la Luchtmacht LVA.


Malgré les couleurs Hollandaises portées par ce Fokker D.VIII 509/18, la Luchtmacht ne sera pas interessée par cet avion et se contentera d'acheter quelques Fokker D.VII et C.

dimanche 7 janvier 2018

PRISE DE GUERRE N° 12



Dans la foulée de l'enveloppe 11, je présente mon enveloppe Prise de guerre n° 12 consacrée au Fokker D.VII 7703/18.


Ci-dessus, enveloppe Prise de guerre n°12 portant le cachet Les As de l'Aviation 14-18 du 24 avril 2016 et ci-dessous, le mon profil de Fokker D.VII pour cette enveloppe.


Je n'ai trouvé aucune information sur cet avion, hormis que les photos ci-dessous ont été prises à Bickendorf en 1919.
Bickendorf, dans la banlieue de Cologne proche de la Belgique, disposait d'un aérodrome sur lequel de nombreux avions Allemands ont été rassemblés fin 1918 / début 1919, avant leur transfert aux pays alliés ou leur destruction.


Ci-dessus et ci-dessous, les deux photos du Fokker D.VII 7703/18 qui m'ont servi pour mon enveloppe. La croix de fuselage à été repeinte aux couleurs Anglaises et j'ai choisi de représenter la dérive en jaune...
Selon la revue Windsock Datafile, le Fokker D.VII 7703/18 aurait fait partie du 4eme contrat passé auprès de Fokker (septembre 1918) pour la construction de 200 avions de la série 7604 - 7805/18.


samedi 6 janvier 2018

PRISE DE GUERRE N° 11



Parmi mes bonnes résolutions pour 2018, j'ai décidé de reprendre la présentation de ma série Prise de guerre ! En effet, ayant préparé à ce jour près de 50 enveloppes différentes, je n'en ai présenté que 10 dans ces pages !
Voici donc mon enveloppe Prise de guerre n° 11.


Ci-dessus, enveloppe Prise de guerre n°11 portant le cachet du centenaire de la 1ere guerre mondiale du 11 novembre 2016 de Chambéry.
Cette enveloppe est illustrée avec le profil que j'ai réalisé ci-dessous de l'Albatros DVa 5390/17.


L'Albatros D.Va 5390/17 était piloté par le Lt Rudolf CLAUSZ de la Jasta 29 lorsqu'il a été abattu par des RE8 du 3 squadron le 17 décembre 1917.


Ci-dessus, l'avion après son atterrissage dans les lignes Anglaises, encore aux couleurs Allemandes.



Ci-dessus, l'Albatros DVa 5390/17 repeint aux couleurs Anglaises et transféré sur le terrain d'aviation de Lympne (Kent). Il à reçu le n° de prise G101.
Cet avion est conservé depuis 1920 par l'Australian War Memorial de Camberra (australie).

lundi 1 janvier 2018

E.T. 43 MEDOC ... 70 ANS



Commençons bien l'année 2018 avec l'enveloppe anniversaire des 70 ans de l'ETE 43 Médoc affranchie lors du meeting de l'air 2017 de la BA 106.


Ci-dessus, superbe enveloppe réalisée en commun avec mon ami Franck pour célébrer les 70 ans de l'ELA 43. Francky ayant très bien fait les choses, elle porte, en plus du cachet du meeting de Bordeaux 2017, différents cachets de l'escadron de transport 00.043 Médoc.
Ci-dessous et plus bas, les deux cotés du TBM 700 N°105 F-RAXK de l'ETE 43 spécialement décoré pour l'anniversaire et présenté à travers les avions du CAEA.


Issue de la Section d'Avions de Liaison de Bordeaux ( décembre 1944 ) puis SAL 90 ( avril 1946 ), l'Escadrille de Liaison Aérienne ELA 43 sera officiellement créée sur la BA 106 le 1er octobre 1947.
Equipée d'avions de transport léger Flamand, Broussard, MS-760, Nord 262 puis plus tard Xingu et TBM 700, sa mission a toujours été le transport au profit de l'état major régional de l'air de Bordeaux ainsi que les évacuations sanitaires tant civiles que militaires.


Devenue Escadron de Transport et d'Entrainement ETE 00.043 en 1983 puis en 2009 ET 00.043 (comme l'attestent les cachets de l'enveloppe), l'unité est aujourd'hui équipée de SOCATA TBM 700.
L'ET 43 à la particularité d'être resté sur la même base aérienne, à savoir la BA 106 de Bordeaux Mérignac depuis sa création !
Souhaitons-lui donc encore une grande carrière devant elle ...
Very beautiful philatelic aviation envelope for 2017 French air force 43 transport squadron 70th anniversary cancelled on Bordeaux Mérignac airshow.

vendredi 22 décembre 2017

CAMBRAI 1996



A l'approche des fêtes de Noel, mon cadeau pour cette année sera une superbe carte postale, souvenir du meeting de l'air 1996 de Cambrai.


Ci-dessus, carte postale du Mirage 2000C  n°103 12-YN ornée du cachet du meeting de l'air qui s'est tenu sur la BA 103 le 9 juin 1996. 
L'avion qui appartient à l'EC 1/12 Cambrésis est vu coté ''guèpe''.


Ci-dessus, détail du superbe cachet commémoratif  dont je n'ai malheureusement pas d'exemplaire parfait.
En 1996, la base aérienne de Cambrai était occupée par les 2 escadrons 1/12 Cambrésis et 2/12 Picardie qui volaient alors sur Mirage 2000 depuis 4 ans. L'EC 3/12 Cornouailles avait été dissout en 1995.


Restons fidèles au Cambrésis avec ci-dessus, le Mirage 2000C n°96 12-YC photographié à Luxeuil en mai 1992 et ci-dessous, le n°95 12-YB vu à Cambrai en 1993.
Les deux avions montrent leur coté ''tigre'' et, sur le 12-YB, un souvenir laissé par le 25 squadron Anglais.


Dernier escadron survivant de la 12eme escadre de chasse, l'escadron de chasse 1/12 Cambrésis sera dissout en mars 2012 et la base de Cambrai disparaîtra en juin de la même année.  Sic transit gloria...
Very beautiful aviation postcard wih French fighter squadron 1/12 Cambrésis Mirage 2000 and very beautiful 1996 open day and air show postmark.