.

.

Me faisant régulièrement voler mes articles par des sites indélicats qui ne font aucune référence à mon blog, j'ai décidé d'indiquer dans chaque article et sur chaque document le nom de mon blog.

Regrettant cet affichage assez disgracieux mais malheureusement nécessaire...


mercredi 13 septembre 2017

WEEK-END A ROME ...


                               où le 75eme anniversaire des chasseurs italiens de la série 5 ...


Profitant d'un week-end en Italie, ma soeur et mon beau-frère ont eu la gentillesse de m'envoyer tout un lot d'enveloppes affranchies à la poste de Fiumicino, l'aéroport de Rome.
Je décidais donc d'en utiliser quelques-unes pour célébrer le 75eme anniversaire des chasseurs Italiens de la ''Série 5''.


Ci-dessus, mon enveloppe Fiat G-55 portant le beau cachet Roma Fiumicino Poste Italiane du 4 septembre 2017.
Fin 1941, l'Allemagne ayant autorisé l'Italie à produire sous licence le moteur Daimler Benz DB605, trois constructeurs d'avions Italiens lancent aussitôt l'étude d'un nouveau chasseur construit autour de ce moteur.


Ci-dessus, enveloppe Macchi MC-205.
Ces trois avions seront le Macchi MC-205 Veltro, le Fiat G-55 Centauro et le Reggiane Re-2005 Saggitario.
Les 1ers vols de ces prototypes ont eu lieu il y a 75 ans cette année : 19/04/1942 pour le MC-205, 30/04/1942 pour le G-55 et 09/05/1942 pour le Re-2005.


Ci-dessus, enveloppe Reggiane Re-2005.
Malgré des qualités indéniables, les problèmes industriels en Italie seront tels que très peu de ces avions seront produits entre 1942 et 1943 (150 fiat G-55 et moins de 50 Re-2005) et que seul le Macchi Mc-205 pourra être engagé au combat avant l'armistice de septembre 1943.
Les quelques avions opérationnels seront ensuite utilisés soit par l'aviation co-belligérante, soit par l'ANR.


Ci-dessus, belle photo d'un Macchi MC-205 Veltro.
Encore merci à Anne-Marie et Jacques qui m'ont permis de réaliser un petit anniversaire ''aéronautico-philatélique'' comme j'aime bien.

Buste philateliche fatte per il 75o anniversario des primo volo dei aeroplani Macchi MC-205, Fiat G-55 e Reggiane Re-2005.


                                      CET ARTICLE PROVIENT DU SITE :
                                PHILATELIE ET AVIATION MILITAIRE
                                            pour accéder au site :
                               http://philatelie-aviation.blogspot.fr/

samedi 2 septembre 2017

LA BAULE 1917 ESCADRILLE COTIERE



Aujourd'hui, félicitations au Cercle Philatélique de la Baule qui a profité du centenaire de la 1ere guerre mondiale pour mettre en avant les escadrilles côtières, escadrilles peu commues du premier conflit mondial.


Ci-dessus et ci-dessous, les deux souvenirs officiels portant le cachet 100 ans d'activités aéronautiques de la Baule du 5 août 2017.


Avec le développement de la guerre sous-marine à partir de l'hiver 1916, les armées Britanniques et Françaises furent dans l'obligation de protéger les convois maritimes reliant la France à la Grande-Bretagne.
Les hydravions et ballons de la marine nationale tout d'abord délégués à ce rôle durent vite être renforcés par des escadrilles de l'aviation militaire : les escadrilles côtières.


Ci-dessus, une de mes enveloppes personnelles que j'ai pu réaliser grâce à l'amabilité des membres du Cercle Philatélique de la Baule.
A noter ci-dessous le superbe timbre MTAM Caudron G4 réalisé pour le centenaire.


L'escadrille côtière V484 a été créée le 1er juin 1917 sur le terrain d'aviation de la Baule.
Equipée de Voisin VIII Canon et de Caudron G4, elle effectuera des missions de patrouille maritime jusqu'à sa dissolution fin 1918.


Ci-dessus, une belle vue d'un Voisin VIII Canon de l'aviation militaire.
Si les risques de rencontre avec l'aviation militaire Allemande étaient nuls à cette distance du front, les longues patrouilles sur la mer à bord d'un monomoteur de l'époque étaient loin d'être sans risques...

                                             CET ATICLE PROVIENT DU SITE :
                              PHILATELIE ET AVIATION MILITAIRE
                                 http://philatelie-aviation.blogspot.fr/

dimanche 13 août 2017

BRIENNE LE CHATEAU



En cette période de vacances, je vous emmène au camping à travers quelques cartes postales et photos.
Mais bien sur, pas n'importe quel camping, celui de Brienne le Château...


Une base aérienne a été créée en 1953 par l'US Air Force sur la commune de St Christophe, près de Brienne le Château.
Base de desserement de l'USAFE en France, elle était équipée d'une piste de 1300m et de 3 hangars principaux. Suite au départ des Américains, elle a fermé ses portes en 1965.


Utilisée depuis comme aérodrome civil, elle abritait un petit camping (que l'on aperçoit sur la 1ere carte postale) ainsi que les avions conservés par le Musée Aéronautique de Brienne le Château.
Ci-dessus, carte postale du NORATLAS n°31 ( que l'on distingue aussi fort bien sur la 1ere carte postale ).


Ci-dessus, carte postale du MYSTERE IVA (n°28 ?) à Brienne.
Ci-dessous, très belle vue datant de 2000 de l'ancienne base aérienne. On distingue sur la marguerite en haut à droite les avions du musée.


Ci-dessous, agrandissement de la marguerite Nord-Est sur laquelle on reconnait bien certains avions : Meteor, Neptune, Noratlas et Mystère IV.


Le Musée Aéronautique de Brienne ayant fermé ses portes ( en quelle année ? ), la plupart des avions ont été récupérés par d'autres musées. Il en reste cependant quelques-uns sur place qui s'abiment aux quatre vents.


De passage dans la région en 2016, je suis parti à la recherche de ces épaves aéronautiques et après pas mal de recherches, j'ai finalement découvert les 3 avions restants :
Ci-dessus et ci-dessous, deux vues du P2V6 NEPTUNE n°147563, ancien de la 25F.


Deux autres avions pourrissaient doucement avec le Neptune, un Fouga MAGISTER et ce qui reste de ce pauvre NORATLAS 31 ( photo ci-dessous ).
Voila qui est bien regrettable pour ces 3 avions, mais les contraintes des musées aéronautiques sont toujours les mêmes : budget, place etc...


Voila donc un camping et un musée que j'aurais bien aimé ''pratiquer''.
Si quelqu'un pouvait me donner quelques infos sur l'histoire de Musée Aéronautique de Brienne le Château, je les publierai avec grand intérêt.

                            Cet article provient du site :
                  Philatélie et Aviation Militaire
                                 Pour accéder au site :
                      http://philatelie-aviation.blogspot.fr/

jeudi 3 août 2017

CENTENAIRE ENTREE EN GUERRE DES ETATS-UNIS

             UN ARTICLE PHILATELIE & AVIATION MILITAIRE




Bien qu'ayant déjà abordé le sujet avec un cachet Américain du 6 avril 2017, je ne pouvais pas laisser passer l'émission du timbre Français et de son cachet 1er jour sans réaliser quelques enveloppes aviation...


Ci-dessus, mon enveloppe Centenaire de l'entrée en guerre des Etas Unis portant le cachet 1er jour de Paris et ornée de mon profil Breguet 14.


Ci-dessus, Breguet 14A2 n°4929 du 9th Aero Squadron basé à Treves (Allemagne) en 1919
Pour réalises ce profil je me suis basé sur l'excellent article paru dans Over the Front vol.11 n°3 de 1996.


Ci-dessus, détail du cachet Centenaire de l'entrée en guerre des USA de Saint Nazaire. Pas moins de 4 bureaux temporaires ont fonctionné le 23 juin 2017 : Paris, St Nazaire, Boulazac et Boulogne sur Mer.


Ci-dessus, autre enveloppe qui reprend le profil du SPAD que j'avais utilisé pour les enveloppes ''Américaines'' : voir mon article :
http://philatelie-aviation.blogspot.fr/2017/04/1917-2017-usa-100-ans-entree-en-guerre.html
Two aviation covers for 2017 French stamp Centenaire de l'entrée en guerre des Etats Unis.


         ARTICLE PHILATELIE ET AVIATION MILITAIRE

vendredi 21 juillet 2017

BULGARIAN AVIATION IN WW1



Des amis ayant fait l'erreur de m'annoncer leurs vacances en Bulgarie, il n'en fallait pas plus pour que je leur confie quelques enveloppes ''centenaire de la 1ere guerre mondiale'' de mon cru à me renvoyer...


Ci-dessus, mon enveloppe centenaire de la mise en service du ROLAND D.II au sein de l'aviation militaire Bulgare, affranchie à Nesebar le 26 juin 2017.
La Bulgarie a utilisé une douzaine de Roland D.II/D.III entre 1917 et 1918.
Ci-dessous, une photo d'un Roland D.II pas Bulgare du tout, mais bon...


La Bulgarie, affaiblie par les guerres Balkaniques de 1912 et 1913, conservera sa neutralité jusqu'en septembre 1915 lorsque les empires centraux, désireux d'avoir un accès terrestre entre l'Autriche-Hongrie et l'empire Ottoman, la feront basculer dans la guerre à leurs côtés.


Ci-dessus, enveloppe centenaire de la mise en service du DFW C.Va par l'aviation militaire Bulgare, celle-ci en utilisant un petit nombre à partir de 1917.
Ci-dessous, détail du cachet NESEBAR du 26 juin 2017 commun aux trois enveloppes. Curieusement, le 6 du mois de juin est imprimé en 16...


Si l'aviation militaire Bulgare peut s'enorgueillir d'être une des plus anciennes au monde puisque créée en 1906, elle a traversé la 1ere guerre mondiale avec un effectif totalement ridicule puisqu'elle ne rassemblera au mieux qu'une centaine d'avions.
Il est vrai que les fronts de Serbie et de Grèce ou elle combattait étaient pratiquement dénués de toute aviation militaire.


Ci-dessus, enveloppe assez anecdotique commémorant le centenaire de la capture du ARMSTRONG WHITWORTH FK.3 6219 par les troupes Bulgares le 12 février 1917.


Ci-dessus, une vue du ARMSTRONG WHITWORTH FK.3 6219 encore aux couleurs Anglaises mais utilisé par des pilotes Bulgares.
Cet avion sera remis en service, repeint aux couleurs Bulgares et utilisé par la Bulgarie jusqu'en mai 1918.


Ci-dessus, Jean-Luc en pleine concentration pour poster mes précieuses enveloppes. C'est du boulot !
Un grand merci à Lisa et Jean-Luc pour leur aide précieuse dans la réalisation de ces enveloppes, pas vraiment philatéliques mais vraiment exotiques !
Some homemade Bulgarian aviation envelopes for world war one centenary of Bulgarian Roland D.II, DFW C.Va ans AW FK.3.

jeudi 13 juillet 2017

BORDEAUX MERIGNAC 2017



Aujourd'hui, intéressons-nous au meeting de l'air qui s'est tenu sur la base aérienne de Bordeaux Mérignac le 14 mai 2017.


Ci-dessus, superbe enveloppe souvenir officielle qui rassemble l'illustration, le cachet et le timbre BLOCH 210.
Quatre enveloppes et 4 timbres étaient proposées à la vente : Bloch 210, Jaguar, Mirage IVP et TBM 700 rappelant quelques-unes des principales unités basées sur la BA 106.


Ci-dessus, détail du cachet 80 ans de la BA 106 réalisé par l'ami Franck qui était encore en grande partie à l'origine de cet évènement philatélique.
A noter que cette année 2017, seulement deux meetings de l'air étaient organisés et seul celui de Bordeaux proposait des souvenirs philatéliques.


Ci-dessus, pour le plaisir, une enveloppe personnelle ornée de l'insigne de la base.


Mais bien sûr, le meeting était aussi l'occasion d'approcher quelques-uns des avions de plus en plus rares de notre armée de l'air.
Ci-dessous quelques belles photos transmises par Franck que je remercie au passage. Franck, si tu nous regardes...


Ci-dessus, le superbe RAFALE n°133 4-GL de l'ETR 3/4 Aquitaine aux couleurs du Rafale Solo Display 2017 et ci-dessous le MIRAGE 2000D N°652 3-XN de l'EC 3/3 Ardennes repeint pour le 30eme anniversaire de la mission sur Ouadi-Dum.


A noter que le CAEA avait profité du meeting pour présenter quelques-uns de ses trésors dont le Vought F-8E FN n°32 ci-dessous.


Aviation philatelic envelopes of the 24 may 2017 Bordeaux Mérignac airshow.

vendredi 23 juin 2017

FELIXSTOWE F.2A



Aujourd'hui, une superbe enveloppe et surtout un superbe cachet en provenance de Grande Bretagne pour l'anniversaire du 1er sauvetage en mer par avion.



Ci-dessus, enveloppe affranchie à Felixstowe le 29 mai 2017 pour les 100 ans du premier sauvetage en mer par avion.
Si peu d'infos existent sur ce 1er sauvetage, il semble toutefois établi que le 29 mai 1917, les Fl. Cder. L. Gordon et Fl. Ltn. G. Hodgson ont bien secouru en hydravion les 2 aviateurs Wright et Morris qui dérivaient en mer depuis plus de 5 jours, eux-mêmes victimes d'une panne et de la destruction de leur hydravion.


Cependant, le type d'avion utilisé pour ce sauvetage reste inconnu. Nos amis Anglais ont illustré leur enveloppe et leur cachet d'un superbe profil de Felixstowe F2 et on peut les comprendre, cet hydravion étant assez mythique !
Ce pendant, les premiers Felixstowe F2 n'ont été livrés au RNAS qu'a partir de novembre 1917 ( Windsock Data 82 ) soit environ 6 mois après le sauvetage...


Ci-dessus, photo du Felixstowe F.2A N4545 bien connue ( qui a sans nul doute servi de base aux profils ).
Pour le 1er sauvetage en hydravion, je pense pour ma part qu'il a plutôt été réalisé par un Curtiss H.12, hydravion Américain utilisé par le RNAS à compter d'avril 1917.
Sans oublier que les Felixstowe F2 sont à la base des Curtiss H.12 modifiés par l'ingénieur Anglais J.C. Porte dans les arsenaux de Felixstowe.

Par contre, à mon avis, beaucoup plus important que le 1er sauvetage assez anecdotique, l'année 1917 a été l'année de mise en place par le RNAS du système de patrouille aérienne SPIDER WEB.


Grace à la mise en service d'hydravions particulièrement performants comme le Felixstowe F2, le RNAS a pu instaurer un système de patrouilles permanentes de 4 avions se relevant toutes les 5 heures sur une zone comprise entre l'Angleterre et les Pays-Bas, principal lieu de passage des convois maritimes Anglais.
Cette 1ere lutte antisoumarine systématique est, a mon avis, largement aussi ''historique'' que le 1er sauvetage en mer et surtout beaucoup plus représentative de l'utilisation des hydravions dans le 1er conflit mondial.


Bref, je pense qu'avec un cachet dédié au Felixstowe F.2A, il y avait infiniment mieux à faire qu'un centenaire du 1er sauvetage aéromaritime, mais ne soyons pas plus royaliste que le roi, voila tout de même un anniversaire qui nous permet d'avoir une enveloppe et un cachet superbes.
Very beautiful 2017 Felixstowe envelope and postmark for anniversary of first air sea rescue by flying boat.
This page had been entirely copied without permission by the son of a bitch site COMERJET :
http://www.comerjet.com/index.php/2017/06/24/felixstowe-f-2a/